• Accueil
  • SEO
  • Tout est dans la balise Title: 1 truc bête pour booster son trafic organique
2

Tout est dans la balise Title: 1 truc bête pour booster son trafic organique

Il fut un temps dans le SEO (le référencement) où quelques ajustements et liens bien placés suffisaient pour construire de petites fortunes et accroître le trafic organique.

Que reste-t-il de ces Quick Wins, ces trucs qui ont fait ce glorieux passé?

Nous allons voir ensemble un de ces trucs, une méthode relativement simple apprise des meilleurs, pour améliorer son trafic instantanément.

Selon l’autorité, l’âge, le nombre de pages et le niveau d’optimisation actuel de votre site, les résultats de cette méthode seront variables, mais toujours positifs. En l’utilisant, j’ai eu des résultats variant de 10 à 30 %.

Si votre site n’est pas du tout optimisé allez voir directement la partie >>>> une Title c’est quoi.

Dans cet article nous allons voir:

Comment améliorer son trafic organique sans prendre de risque et par une action vraiment simple.

Comment ça fonctionne et pourquoi ça fonctionne

  1. Search Console, l’outil qui va nous aider à optimiser nos titres
  2. Pourquoi ça marche: CTR, Exact match, SERP Bounce
  3. La Title, c’est quoi? Y porter une attention extrême
  4. Les mauvais élèves de la Title
  5. Une bonne Title, c’est quoi?
  6. Comment modifier la balise Title sur un site WordPress?
  7. P’tit truc pour finir: Comment éviter l’inversion de la marque et des mots clefs par Google

1 – Search Console, contrôlez les performances de vos pages et modifiez vos Titles.

Si vous ne l’avez pas encore fait, installez donc Search Console sur votre site web, c’est absolument capital pour un grand nombre de raisons, la première étant sans doute le contrôle de l’état de santé de votre site du point de vue de sa visibilité sur le moteur de recherche. Cliquez ici pour plus d’outils.

Ce que nous allons contrôler aujourd’hui, c’est la section requête de recherche, mise en lumière ci-dessous.

requête de recherche Google Webmaster Tools

L’intérêt de ce tableau est de prendre connaissance des requêtes entrées par les internautes avant de rejoindre notre site.

On va même aller plus loin en cliquant sur l’onglet Pages les plus populaires.

page les plus populaires Google webmaster tools

Ceci fait, vous allez découvrir la liste des pages recevant le plus de trafic depuis Google.

En cliquant sur les puces situées devant le titre de vos pages populaires, vous allez découvrir une liste non exhaustive mais suffisamment conséquente des mots clefs utilisés par les internautes pour rejoindre votre page.

page-populaires-googlewebmastertool

On fait quoi avec ça?

Il y a plusieurs possibilités. Ces données représentent des intentions. Il est nécessaire de déterminer les intentions des internautes derrière chaque requête.

L’exemple flouté est un comparatif entre plusieurs produits high tech d’une même gamme. Le comparatif regroupe les avis d’utilisateurs, les spécificités techniques, une description du public cible…

En analysant les listes de mots clés fournis par cette page, vous allez découvrir les requêtes et expressions pour lesquelles vos pages s’affichent dans les résultats de recherche.

  • On relève donc toutes les expressions pertinentes, c’est à dire les expressions pour lesquelles votre page répond à la requête de l’utilisateur.

Par exemple, une des requêtes ci-haut est: « Test + Mot Clé ». Cette page comparative présente 3 produits: haut de gamme, milieu de gamme et meilleur rapport qualité prix ne répondent pas nécessairement à cette volonté de lire des tests sur les produits.

Par contre, je me suis rendu compte que les requêtes générant le plus de clics étaient liées à la notion de « meilleur« . Sur cette page, je fais justement allusion aux meilleurs produits dans leur catégorie respective.

Je pourrais donc prendre la décision de faire correspondre mon titre de page (plus particulièrement ma balise Title) à cette requête, afin d’accroître ses performances dans les pages de résultats de recherche.

Je déterminerai donc un nouveau titre qui sera: « Meilleur + Mot clef, le comparatif complet! »

Ce qui permit un meilleur positionnement sur cette requête très porteuse.

Vous devrez donc réaliser cet exercice pour chaque page de votre site web. Il est important de se poser ces questions:

Que dit ma page, que disent les requêtes des utilisateurs et que puis-je ajouter à mon titre pour rencontrer ces requêtes et renforcer les performances de ma balise Title?

  • On extrait le tableau de données des pages les plus populaires sur Search Console
  • On fait correspondre les requêtes à la balise Title de chaque page
  • On détermine les mots pertinents manquants à votre balise Title
  • On ajuste les balises Title pour faire rencontrer les requêtes de vos prospects

À ce stade, vous allez rencontrer un niveau de difficulté variant avec le niveau d’optimisation déjà atteint sur votre site web, mais il est utile de faire cet exercice régulièrement. Et plus loin de mettre son contenu à jour régulièrement.

À noter que les requêtes analysées peuvent se révéler une source d’inspiration essentielle pour l’amélioration de votre contenu.

Ok les gens cherchent un « bon produit » « bon + Mot-clé », peut-être devrais-je songer à ajouter un paragraphe, développer une partie de ma page autour de ce concept.

Un exemple concret, une page de vincentdrouin.net (anciennement lebutineur.com):

J’avais ce viel article: Les avantages de Blogger et WordPress

Alors que je choisissais en octobre de reprendre en main mon site, je réalisais l’exercice pour les pages les plus proches de ma nouvelle ligne éditoriale. Autant vous dire qu’en contrôlant Search Console, je découvrais que les internautes n’arrivaient pas sur cet article en se demandant quels pouvaient bien être les avantages de Blogger et WordPress.

Non, il en était tout autrement. Le mot clé principal qui apportait un trafic qualifié était: « Blogger ou WordPress ».

J’ai donc modifié la balise Title de ma page pour: Blogger ou WordPress, le comparatif pour le meilleur choix.

blogger ou wordpress Recherche Google

3 mois plus tard, cette optimisation qui a pris 10 minutes de mon temps s’est traduite par une augmentation du trafic de l’ordre de 30 %.

Pages-de-destination---Google-Analytics-(1)

Imaginez dont la puissance de cette balise pour qu’elle puisse apporter un gain de 30 % de trafic en un claquement de doigts.

En réalisant ce contrôle, vous allez pouvoir dès maintenant augmenter votre trafic organique et faire correspondre vos contenus aux recherches des internautes pour un trafic plus qualifié et plus de conversions.

Allez-vous essayer, avez-vous essayé? Avez-vous des trucs rapides pour améliorer votre visibilité sur le moteur de recherche?

Laissez un message et votre expérience en commentaire.

Voyons maintenant pourquoi ça marche.

2 – Pourquoi est-ce que ça marche? SERP Bounce et CTR

De plus en plus de voix se lèvent dans le SEO pour nous parler des notions de CTR et de SERP Bounce. Bien que le sujet fasse débat et que les études manquent, voici ce que l’on peut penser.

(À noter qu’à ce titre, Rand Fishkin, Gourou du SEO s’il en est, a créé un groupe d’étude pour pratiquer ce genre d’expérience sur les résultats de recherche. D’un autre côté, de nombreux services SEO Blackhat, de positive ou negative SEO se développent pour influencer le CTR et le SERP Bounce, que ce soit par des humains ou des logiciels.)

Le CTR, le taux de clics sur les pages de résultats de recherche

C’est savoir si un titre dans la page de résultats de recherche attire les clics. C’est-à-dire qu’il bénéficie d’un bon CTR, Click Through Rate, soit taux de clic. Ce résultat ne devrait-il pas voir sa position augmenter?

Tout porte à croire que c’est envisageable, un titre attractif, c’est un titre qui répond à la requête, qui se démarque, qui démontre sa qualité. Pourquoi Google ne prendrait pas en compte ses données à portée de main?

Un titre qui correspond à la requête dès les premiers mots de la balise Title, c’est aussi une possibilité de plus d’attirer les clics vers soi en répondant immédiatement à l’internaute.

Autre donnée, autre notion:

Le SERP Bounce

Google est parfaitement capable de collecter le temps de transit d’un internaute, après avoir cliqué sur un résultat, avant de revenir, s’il revient, sur le moteur de recherche.

Autrement dit, si l’internaute passe du temps sur un site ou mieux ne revient pas en arrière, le résultat de recherche sera considéré comme bon pour cette requête.

Si l’internaute revient, le résultat n’est peut-être pas aussi bon et devrait être rétrogradé.

Dans le cas de notre « truc », ce principe s’applique en partie. L’intégration de notre mot clé à la balise Title, sans modification du contenu, va attirer un meilleur taux de clic en plus d’inclure le mot clef dans une balise importante.

Si votre contenu rencontre la requête de l’internaute, vous allez diminuer le risque de retour sur le moteur de recherche, prouver votre qualité et bénéficier de cette prime de bon élève.

3. Titre, ô mon titre pourquoi es-tu si important?

S’il fallait déterminer une balise primordiale pour annoncer à l’internaute comme au Google Bot (les petits explorateurs de Google qui indexent et scannent le web), ce dont traite la page, ce serait celle-là, la balise Title:

<head><title>Mon titre de page</title></head>

La balise Title, c’est généralement le titre diffusé dans les résultats de recherche, c’est aussi le titre qui apparaît en haut de l’onglet de votre navigateur. Elle n’est donc ni présente ni visible sur la page.

title onglet du navigateur

Quelle est la première chose que l’on voit dans les pages de résultats de recherche de Google?

Je vous le donne en mille, la balise Title (diffusée dans la majeure part des cas):

La balise Title dans les SERP

Dans ce cadre, on comprend bien pourquoi cette balise est vitale. Elle va répondre à la requête de l’internaute de la façon la plus visible qui soit et va renseigner le moteur sur le contenu principal de la page.

Ici la mention de TripAdvisor n’est pas nécessaire, c’est la notion de « meilleurs restaurants de Montréal » que l’on veut retrouver bien visible pour attirer les clics et satisfaire la requête.

On veut des utilisateurs heureux qui cliquent sur notre lien.

4- Des mauvaises Title que faire pour corriger?

Bien que considérée comme la balise la plus puissante, elle n’est pas toujours exploitée comme il faut par les entreprises ou les organismes.

Je voudrais vous montrer quelques exemples qui vous aideront peut-être à mieux comprendre ce qu’il ne faut pas faire et, par la même occasion, ce que vous pouvez faire maintenant pour améliorer cette balise essentielle!

4-1. Deux mauvais élèves :

PARIS

Si je prends l‘exemple de la ville de Paris, les mots « ville de » ou « mairie » ne sont pas même pas renseignés, livrant l’utilisateur à lui-même et à son propre jugement.

Vais-je cliquer sur un site de « paris en ligne », sur un site touristique, ou sur le portail officiel de la mairie?

title paris.fr serp

Voyez ce que ça donne une fois sur le site:

accueil title ville de paris paris.fr

Le site de la ville n’a peut-être pas un besoin fondamental d’optimisation, mais cet élément est essentiel pour le référencement, et aussi pour l’expérience utilisateur.

Elle est, ici, négligée.

BRICO-DÉPOT

« Brico Dépôt, en deux mots l’essentiel« , tellement essentiel, qu’il faut comprendre par soi-même que l’entreprise va nous aider pour faire nos prochaines rénovations :) « Brico Home Page »

balise title Brico depot

Ok, vous me direz, la page d’accueil n’est pas nécessairement la plus pertinente dans le cadre du positionnement dans les résultats de recherche de cette entreprise .

Dans le cas de Brico Dépôt, on pourrait se dire que l’optimisation devrait être plus locale et ainsi préciser une Title: « Magasin de bricolage à Cesson » pour la ville de Cesson, par exemple.

Non! Même pas, ici on voit l’URL de la page dédiée à ce magasin précis et une Title qui ne nous dit pas clairement: Magasin de bricolage et rénovation à Cesson. Résultat: une 2e place, au lieu d’une première dans les résultats de recherche. Dommage, too bad…

Title bro depot

4-2. Que je dois faire si mes balises ne sont pas optimisées?

  • Déterminer le SEO Tree (les URL, Balises Titles, Balises H1(titre sur la page), de chaque page du site sous forme de tableau). Pour cela, utilisez l’outil SEO Frog, référencé dans mes outils SEO et webmarketing. Il vous permettra d’éditer un tableau complet des URL de votre site et des Titles associées.
  • Analyser les différentes balises Title utilisées.
  • Modifier les balises Title en intégrant les mots clefs (recherche de mots clefs nécessaire) décrivant le contenu de la page. (Pour plus d’info sur comment rédiger une bonne balise Title, voir ci-dessous)

5. C’est quoi une bonne balise Title?

Rédiger une bonne balise Title c’est tout un art, il faut à la fois faire des compromis entre le descriptif et l’aguichant, le SEO et le marketing quand, en plus le SEO rejoint le marketing, ça devient une belle.

Notre Title:

  • Sera descriptive. Elle correspondra au langage des utilisateurs. Si je m’adresse à des experts, on utilisera sans doute des mots issus de jargon. Si je m’adresse à un plus grand public, il me faudra coller au mieux à leur façon d’exprimer mon produit ou service.

Cela peut mettre en lumière la nécessité de créer de nouvelles pages.

Prenons un exemple:

Je vends d’excellents coussins orthopédiques en mousse mémoire. Que recherchent mes clients?

Outre ces recherches techniques: Bons coussins à mémoire de forme, oreiller orthopédique pour la position du dos… L’utilisateur va aussi faire des recherches pour des coussins de lecture, pour regarder la télé, pour les jambes lourdes, pour quantité de petits pépins… Je pourrais donc songer très sérieusement à dédier des pages à ces besoins précis.

  • Sera fonctionnelle. Elle peut, nous venons de le voir, développer la fonction d’un produit, laissant la description pure du produit à une autre page
  • Sera émotive et attractive. Pour une requête donnée: « Coussin de lecture », il faudra pouvoir répondre à la requête, mais aussi attirer le clic de l’utilisateur. Pour cela il faut se démarquer.

serp google coussin de lecture

Que voyez-vous sur cette impression d’écran? Des titres uniquement descriptifs et se limitant pour la plupart à une description réduite au strict minimum, le tout suivi de termes sans aucun intérêt.

Maintenant, imaginons ceci:

Fini le mal de dos title serp

On annonce la fin du mal de dos pour une personne qui éprouve des problèmes à lire confortablement et qui peut, les spécialistes nous le diront, avoir mal aux vertèbres, au cou, aux reins…

En plus de répondre à la demande de l’utilisateur: un coussin de lecture, notre Title va répondre à son besoin et va faire appel à un peu d’imagination pour songer à un monde sans mal :), un pur bonheur pour l’utilisateur. Il va cliquer!

« Coussin de lecture – Fini le mal de dos et de cou » va pouvoir attirer plus de clics que sa concurrence pour une même position dans la page.

Plus de clics, c’est plus de trafic qualifié vers votre site et plus de ventes de coussins.

  • Notre Title fera moins de 65 caractères en moyenne
  • Les mots clefs principaux seront situés au début de la balise
  • Notre Title sera attractive, créative et ciblée

Il faut bien prendre en compte que votre balise Title n’a pas toujours vocation à « performer » sur le moteur de recherche.

Elle peut, et parfois exclusivement, séduire sur les réseaux sociaux.

On pourrait citer des centaines d’articles, mais celui-ci, vous donnera une bonne idée des gabarits que l’on retrouve généralement pour un titre attractif performant.

6. Comment changer sa balise Title sur WordPress?

Étrangement, WordPress, tant mis en avant pour ses performances SEO, n’est pas optimisé dans sa version de base. Les URL, les chemins d’URL, les balises Titles, les meta descriptions et les catégories, rien n’est fait, tout est à faire.

Dans la version régulière de WordPress, votre balise Title correspondra au titre présent sur la page, soit généralement la balise H1, or ce sont deux balises différentes:

exemple différence title et h1

Une balise Title et une balise H1 identiques, c’est contre productif.

Edition en masse - Yoast WordPress SEO  ‹ — WordPress

Titres amp; Métas - Yoast WordPress SEO nbsp; ‹ — WordPress

Pour distinguer la balise Title de la balise H1:

  1. Installer le meilleur plug-in SEO pour WordPress: Yoast SEO
  2. Rendez-vous sur l’onglet SEO / Édition de masse
  3. Modifiez votre balise et enregistrez.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin, en utilisant l’onglet Posez-moi une question sur le menu.

7 – Comment éviter que Google réécrive ma balise Title et ne mette ma marque en premier?

Dernier point, un petit bonus.

Techniquement et depuis bien longtemps, Google s’est toujours octroyé le droit de réécrire votre balise. Parfois en utilisant d’autres sources: DMOZ, les ancres des liens (externes ou internes), votre balise H1… Le titre diffusé dans les résultats de recherche peut aussi dépendre de la requête de l’internaute.

Dans la plupart des cas, il est impossible de contrôler la façon dont Google diffuse le titre de votre page.

Néanmoins, plus récemment, on a assisté à l’inversion des mots et le passage de la marque située en fin de titre, au tout début de celui-ci.

Si ma balise était: Mot clef – Ma marque

Google s’amuse à écrire: Ma marque: Mot clef

Par exemple, Monster.ca qui utilise une balise Title trop longue: Trouvez des emplois. Bâtissez une carrière plus intéressante. Trouvez votre voie. | Monster.ca

Cette Title se retrouve modifiée avec le nom de marque apparaissant en premier, laissant les mots clefs tronqués:

recherche d'emploi - Recherche Google

En cherchant à se positionner sur des termes comme « Trouver un emploi », il est préférable de voir ces mots au début du titre diffusé sur la page de résultats de recherche, pour répondre dès que possible à la requête de l’internaute.

On aimerait donc que Google ne prenne pas ses aises avec notre titre et nous laisse faire comme on l’entend :)

En fait, nos chers amis ont simplement pris en compte le fait que la plupart des titres optimisés mettaient la marque en fin de balise afin de mettre leurs mots clefs en lumière, le tout en utilisant un séparateur de type: . – | /.

Ainsi parfois, si vous n’êtes pas chanceux, le géant décide d’enlever ce séparateur et de mettre votre marque au début de la balise suivi de deux points, c’est le cas pour Monster.ca. Si vos concurrents ont la chance de ne pas être touchés, vous serez frappé par ce désavantage.

Enlevez ce séparateur et votre titre redeviendra comme vous l’avez conçu ;)

Le tout en l’espace de quelques crawls de Googlebot. Vous pourrez ainsi récupérer, suivant les cas, un meilleur taux de clic et, qui sait, un meilleur classement.

Les références principales pour cet article:

Moz, Laurent Bourrelly, Neil Patel, WRI

Quelles sont vos expériences avec la balise Title, avez-vous pu expérimenter un effet du CTR sur votre classement, ou des améliorations après ajustements ou modifications?

Utilisez-vous search Console pour suivre les performances de vos pages et de votre site? Laissez un commentaire ;)

0
Partages
Vincent Drouin
 

Dans le marketing web depuis 2008 au sortir de mes études de sociologie, si le coeur de ma spécialisation est le SEO, j'aime les approches transversales orientées vers l'acquisition de trafic qualifié et la conversion. Mes péchés minions: Les 33 tours, le web, l'histoire des langues et des peuples.

  • Merci pour l’article, beau travail

    • Merci Alain, content que ça vous plaise, voilà un article un peu caché dont je n’ai pas encore fait la promotion. Votre retour est très apprécié.